L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
15 octobre 2015

Les cols bleus et Val-David renouvellent la convention collective

VAL-DAVID - La Municipalité du Village de Val-David et le syndicat des cols bleus en sont venus à une entente le 9 octobre dernier et ont signé ensemble le renouvellement de leur convention collective 2015-2019.
Devant, on reconnaît Nicole Davidson, mairesse, et Serge Charrette, président (SCFP, local 3645). Derrière,  Yves Frenette, directeur des Travaux publics, Stéphane Séguin, vice-président (SCFP, local 3645), et Bernard Généreux, directeur général de la Municipalité du Village de Val-David.
Devant, on reconnaît Nicole Davidson, mairesse, et Serge Charrette, président (SCFP, local 3645). Derrière, Yves Frenette, directeur des Travaux publics, Stéphane Séguin, vice-président (SCFP, local 3645), et Bernard Généreux, directeur général de la Municipalité du Village de Val-David.
© Gracieuseté
VAL-DAVID - La Municipalité du Village de Val-David et le syndicat des cols bleus en sont venus à une entente le 9 octobre dernier et ont signé ensemble le renouvellement de leur convention collective 2015-2019.

« Amorcées au mois d’août dernier, les négociations se sont déroulées rondement et auront constamment été empreintes de respect, » affirme Bernard Généreux, directeur général. « Je tiens à saluer le sens élevé des responsabilités affiché par M. Serge Charette, président du syndicat » a ajouté ce dernier tout en remerciant Yves Frenette, directeur des Travaux publics, pour son aide précieuse dans la conduite de cette négociation.

Cette convention règle à la satisfaction des parties les conditions de travail, tant du point de vue normatif que salarial pour les quatre prochaines années. La convention entre en vigueur rétroactivement au 1er  septembre 2015 et ses dispositions touchent quelque 18 employés.

En terminant, la mairesse Nicole Davidson se réjouit de l’entente intervenue : « Je désire souligner l’excellente collaboration ainsi que la volonté partagée d’agir en respectant la qualité des relations de travail qui ont prévalu lors de ces négociations qui ont conduit à cette entente pour le plus grand bénéfice de nos employés et de nos concitoyens », a conclu la mairesse.

Partager: