Hydro-Québec dépose son tracé final!

Daniel Deslauriers daniel.deslauriers@tc.tc
Publié le 19 juin 2015

Le tracé final de cette nouvelle ligne est enfin déposé.

©Photo TC Media - Archives

On connaît enfin le tracé final retenu par la société Hydro-Québec pour son projet de ligne à 120 kV du Grand-Brûlé - Dérivation Saint-Sauveur.

Le projet a été présenté, ce matin, lors d'une rencontre au siège régional de Saint-Jérôme. Ce tracé, rendu nécessaire en raison de la forte croissance de la demande en électricité, a été élaboré au terme de trois années d’études techniques et environnementales et suite à 95 rencontres publiques.

Bilan

Pour développer ce tracé de moindre impact, Hydro-Québec dit avoir travaillé en étroite collaboration avec les experts de la région et avoir maintenu des échanges constructifs avec les citoyens.

La société d'État rapporte que 11 scénarios d’alimentation électrique ont été étudiés, y compris ceux proposés par le comité aviseur de Saint-Adolphe-d’Howard et les spécialistes engagés par cette municipalité. Aussi, quatre variantes de tracé ont fait l’objet d’une analyse comparative, dont celle proposée par la MRC des Pays-d’en-Haut. Les corridors existants de lignes de transport d’énergie seront été utilisés sur plus de 55% de la longueur, précise HQ. Une nouvelle catégorie de pylônes, plus compacts et moins hauts, a été développée en marge de ce projet. La largeur des nouveaux corridors a été réduite, minimisant ainsi le déboisement. Le positionnement des pylônes a été ajusté à plusieurs reprises. L’impact visuel de la ligne sur le paysage a été atténué aussi, selon Hydro-Québec, même si les membres du comité aviseur de Saint-Adolphe-d'Howard en doutent. Enfin, la société d'État estime que le tracé de la ligne a été modifié à plusieurs endroits, notamment pour l’éloigner des milieux sensibles.

"Hydro-Québec a déployé tous les efforts nécessaires pour obtenir les commentaires du milieu et en a tenu compte pour améliorer le projet initialement proposé. Le tracé retenu est d’ailleurs le seul qui permet d'éviter le milieu bâti et l’expropriation de résidences", précise la porte-parole d'Hydro-Québec, Sophie Lamoureux.

Hydro-Québec précise enfin que le projet générera des investissements de près de 80 M$ et des retombées économiques régionales de l’ordre de 12 M$. Aux fins de l’obtention des autorisations requises, le tracé de moindre impact retenu sera transmis sous peu aux instances gouvernementales concernées.

Ce tracé peut être consulté sur le site www.hydroquebec.com/projets/grand-brule-saintsauveur.html. La ligne Info-projets Laurentides est aussi à la disposition du public (1 800 465-1521, poste 6022).