Attention à la peinture… et aux travailleurs

Le marquage des chaussées a débuté


Publié le 17 mai 2017

Les usagers de la route doivent ralentir à l’approche d’un convoi de travailleurs affectés au marquage de la chaussée.

©Photo Gracieuseté - Caroline Boisvert - Ministère des Transports (Québec)

Les travaux de marquage de la chaussée sur les routes du territoire des Laurentides-Lanaudière sont présentement en cours de réalisation.

Les usagers de la route auront remarqué que le camion de marquage doit circuler à basse vitesse pour réaliser un travail de qualité. Le Ministère des Transports et de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports rappelle aux automobilistes certaines règles à suivre.

Lors de l’exécution des travaux de marquage, le camion traceur roule en chef de file, suivi d’un camion cube et de trois véhicules d’escorte. La vitesse du camion traceur est en moyenne de 20 km/h. Pour les automobilistes qui le suivent derrière, la patience est de mise. Un convoi de camionnettes (avec gyrophares et panneau de signalisation « peinture fraîche ») suit le camion traceur afin de retenir la circulation le temps requis pour le séchage de la peinture. Quand la file d’attente atteindra environ 20 véhicules, le convoi se rangera automatiquement dans l’accotement, afin de céder le passage aux autos derrière.

Gare aux éclaboussures

Le Ministère recommande de ne pas dépasser le convoi de marquage. Si un automobiliste doit effectuer un virage et franchir une ligne peinte, il est souhaitable d’attendre la prochaine intersection. Le temps de séchage de la peinture au latex est approximativement de 3 à 5 minutes.

Le fait de circuler sur une ligne fraîchement peinte comporte un risque d’éclaboussures. À ce chapitre, le Ministère déclinera toute responsabilité pour les dommages causés à un véhicule si les travaux sont effectués selon les normes établies.

S’il y a lieu, pour enlever des éclaboussures de peinture au latex, il est important de nettoyer le véhicule rapidement dans un lave-auto muni d’un jet à pression.

Ces travaux de marquage sont faits à tous les ans. Cette année, ce sont plus de 6 800 kilomètres de lignes qui seront rafraîchies de la mi-mai à la mi-octobre.

Le Ministère recommande aux usagers de se renseigner sur les entraves en cours et à venir en consultant le Québec 511. Pour la sécurité des automobilistes et celle des travailleurs, le respect de la signalisation en place est essentiel.