Sections

Des citoyens frustrés réclament un moratoire

Dépôt d’une pétition à Val-Morin


Publié le 9 août 2017

On a compté au moins 70 résidents qui ont assisté à l’assemblée ordinaire du 8 août à Val-Morin.

©Photo TC Media - René-Pierre Beaudry

La salle municipale de la mairie de Val-Morin était bondée de citoyens très inquiets lors de l’assemblée régulière du Conseil du 8 août. En l’absence du maire Guy Drouin, son suppléant Louis Gibeau a reçu en main propre une pétition signée par une soixantaine de citoyens résidents des chemins Maupas et de la Gare, de la Vallée Tyrolienne, de même que des rues Bordeleau et Brise des bois.

Le document réclame la suspension du règlement 632 afin qu’une nouvelle consultation publique soit tenue sur une modification à un règlement de zonage adopté à l’unanimité par le Conseil dirigé par le maire Guy Drouin, le 11 juillet dernier.

La présentation du projet « Le Hameau du Phare » a été très sommaire. « Les détails viendront plus tard » m’avait répondu Mme Maurice…

Michel Bazinet, résident et ex-conseiller municipal

Ce règlement autorisait dès lors un changement de zonage permettant un projet intégré d’habitation « Le Hameau du Phare » couvrant une surface de 1,7 million de pieds carrés sur la colline Maupas.

Mandataire du groupe contestataire, Benoit Perreault a présenté un argumentaire plaidant en faveur d’un moratoire, dénonçant en premier lieu l’information déficiente de l’invitation à cette rencontre pour en savoir davantage sur le projet du promoteur, Frédéric Drouin, fils du maire de Val-Morin. Ainsi, a-t-on appris, il n’y avait que deux personnes présentes lors de l’assemblée publique de consultation du mercredi 7 juin.

Plusieurs questions sans réponse

« Un autre résident, Claude Paquin, et moi avons assisté à cette rencontre animée par la conseillère Louise Maurice et le directeur général Pierre Delage », de confier l’ex-conseiller municipal Michel Bazinet. « La présentation du projet « Le Hameau du Phare » a été très sommaire. « Les détails viendront plus tard » m’avait répondu Mme Maurice… Un autre point, sans aucun rapport au premier, était abordé à cette pourtant importante rencontre d’information : l’élevage de poules à Val-Morin! »

Plusieurs citoyens se sont succédé au micro pour poser des questions très spécifiques sur les impacts une fois accepté le projet de Frédéric Drouin : dynamitage, milliers de « dix roues » circulant sur un chemin Maupas déjà en piteux état, destruction des puits artésiens et de l’environnement, vacarme causé par les vacanciers locataires de courte durée des 40 et quelques unités d’habitation du « Hameau du Phare », etc.

La plupart des questions posées aux élus sont restées sans réponse.

Le porte-parole des contestataires a enfin mentionné que le promoteur Frédéric Drouin aurait déjà proposé une date pour présenter plus en détail son projet : le jeudi 12 octobre à 17h, au Couvent de Val-Morin, soit six jours après date limite de la mise en candidature pour les prochaines élections municipales, le 6 octobre, et trois semaines avant la tenue du vote, le dimanche 5 novembre 2017.

Quelques intervenants à l’assemblée du 8 août ont répété qu’ils ne souhaitaient pas que « Le Hameau du Phare » devienne un enjeu électoral lors de la prochaine campagne électorale.

Les événements des derniers jours portent à  croire que c’est déjà le cas.

D'autres détails à lire dans notre édition papier de L'Information du Nord du mercredi 16 août 2017.