L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:

Les rivières sortent de leur lit

De nombreux cours d'eau, dont les rivières du Nord et Ouareau, sont sorties de leur lit à la faveur des pluies des derniers jours et de la fonte des neiges.

La rivière du Nord a débordé au point de couper certains chemins, à Val-Morin.
La rivière du Nord a débordé au point de couper certains chemins, à Val-Morin.
© Information du Nord - René-Pierre Beaudry

Selon le ministère de la Sécurité publique du Québec, alors que le niveau d'eau de nombreux lacs et rivières se stabilise ou diminue, quatre régions demeurent aux prises avec des inondations plus importantes: l'Estrie, Lanaudière, les Laurentides et la Mauricie.

Dans notre région, le niveau des rivières du Nord, Rouge et des Outaouais cause des inondations mineures. La rivière du Nord cause également des inondations moyennes par endroits.

Les municipalités les plus touchées sont La Macaza, Mirabel, Rivière-Rouge et Mont-Tremblant. Au total, 69 résidences sont inondées et 45 sont isolées.

Des zones inondées chaque année à Val-Morin et La Conception ont également vu l'eau monter, mais le seuil reste relativement dans la normale, toujours selon le ministère de la Sécurité publique.

Bonne nouvelle toutefois, en date du 6 mai, le débit d'eau est à la baisse pour les rivières Rouge, du Diable et du Nord. Le temps est ensoleillé et aucune précipitation n'est prévue, ce qui aide également à stabiliser les cours d'eau.

Du côté de Lanaudière, le débordement de la rivière Ouareau cause aussi des inondations mineures. Contrairement à ce qu'on peut voir dans les Laurentides, ce cours d'eau voit son niveau monter, selon la collecte de données à la tête des chutes Dorwin, dans la municipalité de Rawdon. Cependant, pour l'instant, Saint-Donat ne fait pas partie des municipalités les plus touchées dans la grande région: on parle plutôt de Mandeville, Saint-Côme et Saint-Michel-des-Saints. Au total, 336 résidences sont inondées et 276 sont isolées.

Partager:

À ne pas manquer