L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
8 juin 2018

Opérée pour un cancer du sein

Louise Brisebois veut venir en aide à la Fondation du cancer du sein

Le 25 octobre 2017, Louise Brisebois de Saint-Adolphe-d’Howard apprenait qu’elle était atteinte d’un cancer du sein au stade 3.

Daniel Deslauriers , journaliste

Louise Brisebois vous donne rendez-vous, le 17 juin de 11 à 16 heures, au parc Adolphe-Jodoin.
Louise Brisebois vous donne rendez-vous, le 17 juin de 11 à 16 heures, au parc Adolphe-Jodoin.
© Photo Information du Nord - Daniel Deslauriers

« J’ai pris ça comme un coup de poing », dit-elle. « Je n’ai pas dit pourquoi moi, mais plutôt comment ça? ». Cette mauvaise nouvelle, elle l’a apprise après avoir subi sa deuxième mammographie à vie. « Jamais eu aucun signe », dit-elle. « La semaine suivante, on me faisait passer une échographie et la semaine suivante une biopsie. »

Radiothérapie

À l’annonce de ce terrible diagnostic, elle a roulé sans but pendant 4 heures. « J’ai crié, j’ai frappé partout », nous confie Mme Brisebois. De retour à la maison, elle a mis quelques heures avant d’annoncer la nouvelle à son conjoint, lui aussi complètement dévasté.

Vingt traitements de radiothérapie plus tard, son cancer est considéré comme guéri. « On critique souvent notre système de santé, mais je peux vous dire une chose: une fois que le système vous a pris en charge, on est très bien soigné », souligne cette dame de 54 ans.

Journée-bénéfice

Reconnaissante des soins qu’elle a reçus, Mme Brisebois a décidé de faire sa part en organisant, le 17 juin de 11 à 16 heures, une journée-bénéfice au profit de la Fondation du cancer du sein du Québec sous le chapiteau du parc Adolphe-Jodoin de Saint-Adolphe-d’Howard.

Son événement, qu’elle a appelé « Raser pour gagner », est une invitation à se faire raser la tête pour 15$. Il y aura une vente de dahlias et de plants de tomates. Deux massothérapeutes seront sur place aussi et on proposera des cours de yoga sur chaise. Aussi, au programme, une vente de garage et un encan silencieux. Des prix de participation seront tirés au hasard parmi les personnes présentes.

Son objectif de 1 000$ est déjà dépassé puisqu’elle a réussi à amasser 1 160$ à ce jour. « Ce beau succès, je le dois à la communauté de Saint-Adolphe-d’Howard qui est derrière moi », dit-elle. Parmi eux, la municipalité de Saint-Adolphe-d’Howard et le Club Lions, sans oublier tous ces bénévoles, une dizaine au total.

Partager:

Daniel Deslauriers , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer