Hyundai Sainte-Agathe songe à déménager

Le projet a des échos dans le voisinage


Publié le 15 mai 2017

Hyundai Sainte-Agathe a de grand projets pour la fin de l'année 2017.

©Photo gracieuseté

De grands projets pour Hyundai Sainte-Agathe qui prévoit amorcer la construction de son nouveau garage avant la fin de la présente année.

La famille Leblanc a fait une offre d'achat sur le terrain situé juste en face de Honda Sainte-Agathe et voisin de l'entreprise Croque Paysage.

Projet vert

Résidente de Val-David depuis 3 ans, Julie Leblanc a présenté le projet aux membres du conseil municipal lors de l'assemblée du 9 mai. "Je connais, je partage et je respecte les valeurs environnementales de Val-David", a déclaré, d'entrée de jeu, Mme Leblanc à l'auditoire.

Situé en pleine zone commerciale, le projet soumis est un nouveau concept de garage "vert". On veut réaliser ce projet avec le plus grand respect des voisins, de la rivière du Nord et de sa bande riveraine. On propose d'aménager des bassins de rétention pour retenir l'eau en direction de la rivière. Cet édifice de 18 000 pieds carrés de surface (5 000 pieds carrés de plus que l'édifice actuel) sera chauffé par un système de géothermie et doté d'un éclairage LED décroissant après les heures d'ouverture. Aussi, des bornes électriques seront aménagées sur le site. Hyundai propose à son tour, il faut le préciser, un nouveau modèle électrique à sa clientèle. Enfin, la nature sera mise en évidence avec un très beau projet d'aménagement paysager, selon Julie Leblanc.

"Nos intentions sont bonnes. Nous ne voulons pas déranger. Nous allons prendre en considération toutes les inquiétudes de nos voisins", insiste Mme Leblanc.

Croque Paysage lance la charge

La propriétaire de Croque Paysage, Claudine Gascon, ne voit pas les choses du même œil. Elle s'inquiète de la construction de ce nouveau garage sur 1 000 pieds le long de la rivière (information non confirmée auprès des promoteurs).

"Ce projet va dans le sens contraire de la nature", dit-elle. C'est à cause de cet espace boisé, qui ceinture le secteur, que Mme Gascon a installé son entreprise il y a deux ans. Décidée à se battre pour bloquer cette nouvelle construction, elle a lancé sa propre page Facebook (Vivre sa rivière) et songe à lancer une pétition pour mobiliser la communauté de Val-David et celle des environs.

Présente, elle aussi, à l'assemblée du conseil municipal, Mme Gascon a interrogé le conseil sur les possibilités de bloquer le projet, celle de se doter d'une politique économique qui valoriserait les PME locales (au lieu de laisser les multinationales détruire l'environnement) et la possibilité de se doter d'une politique environnementale favorisant les projets qui respectent les rives de la rivière du Nord.

La mairesse Nicole Davidson a confirmé n'avoir reçu aucun plan, ni aucune demande de construction pour un tel garage, tout en précisant que le futur projet, s'il est déposé, est conforme au zonage existant. "S'objecter à un tel projet nous exposerait à des poursuites", dit-elle. Le conseil municipal entend quand même se pencher sérieusement sur la question.