Sections

Le conseiller Harkins est en plein déni!

Salaire du directeur général


Publié le 11 septembre 2017

Claude Charbonneau

©Photo Information du Nord - Archives

Aucune raison ne justifie la hausse de salaire consentie au directeur général de la municipalité de Saint-Adolphe-d'Howard, Mathieu Dessureault.

Ce point de vue, c'est celui du candidat à la mairie Claude Charbonneau. "Le conseil municipal a été élu en novembre 2013 et a remplacé le directeur général en place. Depuis, se sont succédés pas 1, mais bien 5 directeurs généraux, et ce, en moins de 2 ans. C’est un record peu enviable mais notre conseil l'a fait", dit-il.

Faux débat?

Il est inacceptable, selon lui, que le conseil en place impose sa vision aux citoyens de Saint-Adolphe-d'Howard à quelques mois seulement des élections. "Je crois que la population est en droit de s'attendre de ses élus qu'ils prennent des décisions dans l’intérêt commun, et non seulement au bénéfice de certains, et sûrement pas au moment des élections."

M. Charbonneau rappelle que le directeur général est en place depuis moins de 2 ans et possède déjà un contrat valide. "Pourquoi décider d'ouvrir et même de bonifier ce contrat quand les cols bleus, eux, sont sans contrat de travail depuis 2015", demande le candidat.

"Ce n'est pas un faux débat comme le prétend le conseiller Mathieu Harkins qui est en plein déni. De telles modifications au contrat du directeur général sont inacceptables. Moi, je préfère laisser la population en décider aux prochaines élections."