L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
30 mars 2018

Mat Tyler, de Sainte-Adèle

Le fruit ne tombe jamais loin de l’arbre

Mat Tyler, un auteur-compositeur et interprète de 21 ans originaire de Sainte-Adèle, est tombé dans la marmite du showbiz dès le plus jeune âge.

René-Pierre Beaudry , journaliste

Mat Tyler est tombé dans la marmite du showbiz dès son plus jeune âge.
Mat Tyler est tombé dans la marmite du showbiz dès son plus jeune âge.
© Photo Information du Nord - René-Pierre Beaudry

Son père, l’éditeur Pierre Durivage, est bien établi dans la promotion-radio, la production d’artistes et de spectacles. Sa mère mène une intéressante carrière d’auteure-compositrice et interprète jadis connue sous le nom de Jane Roberts, qui a opté pour une autre identité de scène, Irina.

« Mon véritable prénom est Mathieu », répond-il. « Si j’ai anglicisé mon nom d’artiste, c’est tout simplement qu’au départ, je voulais écrire mes chansons en anglais. Pourtant, c’est en français que j’ai commencé à le faire, histoire de titiller les radios francophones. »

Après avoir produit son 1er single « All In All » en 2016, il en a lancé un deuxième « Luminaires » lors de son premier gros spectacle à la Saint-Jean 2017, en première partie d’Élizabeth Blouin-Brathwaite, au Parc de la Famille à Sainte-Adèle, et un troisième, « Pas assez », qui vient tout juste de sortir. La réponse des diffuseurs a été telle Mat a eu la piqûre d’écrire dorénavant dans la langue de Molière.

« La poésie et le français étaient mes matières préférées à l’école (polyvalente Augustin-Norbert-Morin) », reprend-il. « C’est d’ailleurs à cette école que j’ai commencé à chanter en spectacle, accompagné par Maël (Paradis, batteur). Notre premier band s’appelait « Les Stone Eagles ». »

Mat Tyler a lancé en juin dernier son tout premier mini-album, « Luminaire », qui compte cinq chansons originales.

Partager:

René-Pierre Beaudry , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer