L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
24 avril 2018

De l’espoir pour 24 artistes de la région

Le Festival de Granby s'arrête au Patriote

Au-delà de 24 artistes des Laurentides et de l’Ouest du Québec ont été soumis à l’épreuve d’une audition sur la petite scène du Patriote de Sainte-Agathe-des-Monts dans l’espoir d’être retenu(e)s parmi les candidats(es) en lice au 50e Festival International de la Chanson de Granby.

René-Pierre Beaudry , journaliste

Petit spécial pour souligner son 50e anniversaire, les organisateurs du Festival International de la Chanson de Granby se sont déplacés au Patriote de Sainte-Agathe-des-Monts pour recevoir en audition pendant trois jours 24 artistes des Laurentides et de l’Ouest du Québec.
Petit spécial pour souligner son 50e anniversaire, les organisateurs du Festival International de la Chanson de Granby se sont déplacés au Patriote de Sainte-Agathe-des-Monts pour recevoir en audition pendant trois jours 24 artistes des Laurentides et de l’Ouest du Québec.
© Photo Gracieuseté - André Chevrier

« Au cours de ces trois jours – du 22 au 24 avril – nous avons d’abord entendu des enfants et des adolescents le dimanche (22 avril) dans le cadre du projet du Petit Festival (6 à 13 ans) et dans celui de Jamais trop tôt (pour les 14 à 17 ans)», d’expliquer Hélène Bélisle, chargée de projets depuis trois ans au prestigieux Festival de Granby. « Les lundi et mardi (23 et 24 avril) étaient réservés aux candidats(es) pour le grand concours, le noyau du Festival International de la Chanson de Granby qui en est cette année à sa 50e édition. C’est la première fois que le Festival se déplace au Patriote. D’autres auditions seront tenues à Québec et à Granby dans les prochains jours. En tout, nous aurons entendu une centaine de candidats au total, pour arriver aux demi-finales avec 24 demi-finalistes. »

Pour avoir le privilège d’être invité à une audition, chaque artiste devait soumettre en « démo » trois chansons. Ces trois pièces les suivront tout au long de leur cheminement dans le concours, jusqu’en demi-finale et, éventuellement, en finale.

Partager:

René-Pierre Beaudry , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer