L'Information du Nord 819 425-8658  

Partager:
29 mai 2018

Véronique Plourde dans « La chute de Sparte »

« Quand j’ai su que j’avais le rôle, j’ai pleuré » - Lili-Ann De Francesco

La « Révélation de La Voix 2015 » fait son chemin! La dynamique chanteuse de 18 ans originaire de Sainte-Adèle, Lili-Ann De Francisco, vient d’ajouter une corde à un arc déjà bien garni. Elle entre par la grande porte dans le merveilleux monde du cinéma. Diplômée de l’école secondaire Augustin-Norbert Morin (2012-2017), Lili-Ann a décroché le 1er rôle féminin, interprétant le personnage de Véronique Plourde, dans le tout nouveau film de Tristan Dubois « La chute de Sparte », en salle à compter du vendredi 1er juin.

René-Pierre Beaudry , journaliste

Lili-Ann De Francesco, dans la peau de son personnage Véronique Plourde, partage la vedette avec Lévi Doré (le « nerd » Steeve Simard) dans le nouveau film « La chute de Sparte ».
Lili-Ann De Francesco, dans la peau de son personnage Véronique Plourde, partage la vedette avec Lévi Doré (le « nerd » Steeve Simard) dans le nouveau film « La chute de Sparte ».
© Photo ©Filmoption International

Lili-Ann, comment en es-tu venue à décrocher un rôle au cinéma, toi qu’on connaît surtout pour tes talents de chanteuse/danseuse?

L’agence artistique qui me représente (Helena) a soumis mon nom pour une audition. Je me suis dit « j’vais m’essayer ». Cela faisait plusieurs auditions que je passais sans décrocher le rôle. C’est tellement difficile de percer dans ce milieu. Cette audition-là, en juin 2016, s’est vraiment bien déroulée, même si je pensais qu’elle n’était pas ma meilleure. Mais en sortant de l’audition, j’ai dit à mon papa (Sébastien) : « J’ai vraiment un bon feeling… » Habituellement, au bout de deux semaines, tu sais à quoi t’en tenir : ou bien on t’appelle pour te dire que tu n’as pas eu le rôle, ou on t’invite à une autre rencontre. Cette fois-ci, rien ne s’est passé. Je me suis donc fait une raison, d’autant plus que c’était le seul rôle féminin dans le film. Un mois plus tard, mon agente m’appelle et me demande : « Lili-Ann, es-tu bien assise? Tu as le rôle! » J’ai capoté! Je me suis mise à pleurer. (Rires)

Vraiment « trippant »!

Quand a débuté le tournage?

À l’automne 2016.

Comment t’es-tu sentie la première fois que tu t’es présentée sur le plateau?

Un peu stressée, évidemment. J’en étais à ma première expérience sur un si gros plateau de tournage. J’avais toutefois pris soin de bien dormir la veille et de connaître mes répliques par cœur… L’ambiance était tellement le fun. Je connaissais déjà Lévi (Doré, alias « Steeve Simard », personnage principal masculin). On avait déjà  fait un numéro ensemble au gala des Gémeaux 2015… On s’est senti comme une petite famille en deux secondes. C’était vraiment trippant!

Est-ce que tu chantes durant le film?

Non.

Comment s’est déroulé le tournage?

Très très bien. Dès qu’on arrivait sur le plateau, on était pris en charge et on s’occupait de nous. C’était très bien organisé. J’ai bien apprécié les directives claires du réalisateur pour le tournage de mes scènes. Il m’a beaucoup aidée. Et puis, tout le monde a été tellement cool sur le plateau!

As-tu été doublée dans les scènes où tu es projetée dans les airs par les autres cheerleaders?

Non. J’ai exécuté mes propres cascades. (rires)

Ton acteur ou actrice préférée?

Difficile à dire tellement plusieurs noms me viennent en tête. Disons le premier, Julia Roberts, une actrice dont j’adore le travail. On m’a déjà dit que nous avions des airs de ressemblance!... J’ai vu le film (« La chute de Sparte ») et j’ai aimé ce que j’ai vu : pas de longueurs, c’est cool pour les jeunes et proche de ce qu’ils vivent. Vraiment inspirant.

NDLR: Les photos de la galerie sont celles d'Isabelle Stephenson.

Galerie de photos

    CUL-lili ann de francesco 2.jpg
  • 1/4
  • CUL-lili ann de francesco 3.jpg
  • 2/4
  • duo.jpg
  • 3/4
  • Interview.jpg
  • 4/4
Partager:

René-Pierre Beaudry , journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer