Sections

Les agents de protection de la faune frappent chez les cueilleurs d’ail des bois


Publié le 18 juillet 2017

De nombreux bulbes d'ail des bois ont été saisis par les agents de la faune dans les Laurentides.

©Photo gracieuseté

Près de 43 000 bulbes d'ail des bois ont été saisis en Outaouais et dans les Laurentides et 48 constats d’infraction signifiés, en 2017.

La saison de la récolte de l’ail des bois étant terminée cette année, l’heure est au bilan. Les agents de protection de la faune des Laurentides ont procédé à la saisie de pas moins de 20 187 bulbes d’ail des bois.

Au total, 11 constats d’infraction seront signifiés aux individus pour avoir eu en leur possession plus de 50 bulbes d’ail des bois par personne, ce qui constitue la limite de récolte annuelle.

Les bulbes saisis et en bon état ont été remis à SEM’AIL, un programme de sensibilisation et de restauration de l'ail des bois qui veillera à les replanter en forêt.

« Aucune des personnes prises en infraction ne recevra une amende de mois de 500$, précise Patrice Masse, du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP). On parle dans la plupart des cas de quantités impressionnantes saisies. Parfois, les gens ont tellement cueilli d'ail des bois qu'ils ont rempli une poche de hockey. »

L'ail des bois est une espèce vulnérable et l'état de sa population préoccupe le MFFP. Dans les Laurentides, on en trouve un peu partout, surtout dans les érablières.

Les personnes prises en infraction cette saison pour avoir trop cueilli d'ail des bois sont réparties équitablement sur le territoire des Laurentides: il y en a tant dans le "nord" que dans les Basses-Laurentides (quoiqu'un peu plus au sud, selon le MFFP). Leur identité n'a pas été dévoilée.