Le député St-Denis vertement critiqué!

Dossier de la commandite refusée

Publié le 8 février 2017

Yves St-Denis

©Crédit photo Jean-Yves Cliche

Monsieur le député, j’ai appris, par la voix des journaux locaux, que vous étiez offusqué du refus d’une commandite de 3 000$ d’Hydro-Québec par la chambre de commerce, et ce, sur recommandation de la municipalité de Saint-Adolphe d’Howard.

En plus de qualifier la municipalité de "méprisante", vous affirmiez que ce refus est un exemple de petite politique qui se ferait sur le dos des familles et des jeunes. Vous affirmiez aussi qu’il faut faire la part des choses. Hé bien…

Tout un travail

D’une part, c’est à se demander si vous êtes au courant des problèmes que nous vivons ici à Saint-Adolphe d’Howard? D’autre part, qu’est-ce qui vous pique tant pour faire cette sortie contre notre municipalité?

Certes, vous êtes au fait des généralités de la problématique du dossier, mais vous ne saisissez aucunement la portée et les conséquences qu’amène ce conflit qui perdure depuis maintenant plus de trois ans.

En effet, depuis ce temps nous nous faisons bafouer et berner par les représentants d'Hydro-Québec et maintenant vous qualifiez le comportement de la municipalité de méprisant! Or, sachez que se prosterner, faire de "l'aplaventrisme" pour ensuite accepter ou quémander des commandites ou des subventions d’Hydro-Québec, celle même qui va bulldozer nos paysages, ne ressemble en rien aux personnes courageuses qui ont défendu et porté le dossier à bout de bras et ce sans aucune aide de votre part.

Tout ce que vous aurez réussi à faire c’est de répéter à la population de Saint-Adolphe d’arrêter de demander un BAPE! Tout un travail de député! Habilement, vous avez exposé les faits en faux dilemme. L’argent versus les familles et les jeunes. Ne vous inquiétez pas monsieur le député, il n’y aura aucune victime. M. St-Denis, le triathlon aura lieu et ni cet évènement, ni les familles et les jeunes en souffriront.

Vous auriez aimé sans doute vous voir, grand sourire, sur une photo en compagnie des personnes de l’organisation avec, en arrière-plan, le logo d’Hydro-Québec? Mais il n’y a pas que les photos, que l’argent et que les votes qui comptent M. St-Denis. Il y a l’honneur, l’intégrité et la fierté. Notre fierté à nous, c’est notre beau village et ses magnifiques paysages. Notre fierté à nous c’est de les protéger. Par ailleurs, vous qui vous faites soudainement le grand défenseur des familles et des jeunes, n’est-ce pas votre formation politique qui a coupé les vivres aux forums jeunesse?

Combien de millions de dollars votre gouvernement a-t-il retiré du système d’éducation public et des services de gardes? Si vous aviez tant à cœur les familles et les jeunes de notre région, vous seriez à leurs côtés afin de les représenter dans ce combat. C’est l’avenir de leur village et de leur économie dont il s’agit. C’est aussi leur avenir. Alors nous, à Saint-Adolphe d’Howard, on va se tenir debout et jusqu’à la toute fin.

Bernard Duplessis, citoyen de Saint-Adolphe-d'Howard